Gérald et Justo au Costa Rica (Caraibe)

Nouvelle année et nouvelles saisons qui s'annoncent plutôt belles et généreuses, en effet le temps est particulièrement ensoleillé ces dernières semaines au Costa Rica...cette période de l'année de Décembre à Avril reste bénéfique pour tous. La végétation, malgré des zones sujets à une sécheresse intense, nous livre des paysages de toute beauté (Parc du Volcan Irazú, Manuel Antonio, Cahuita, Amistad ou Arenal…), mêlant des reflets verts au ciel bleu azur...chaque jour, le Costa Rica surprend, vous enivre, vous capture, le temps s'arrête même parfois...depuis des années, je visite les mêmes plages avec un guide local (Justo), les mêmes forêts, et chaque fois je vis une nouvelle expérience, qui vient s'ajouter agréablement à ce désir d'être là, de vivre intensément là, un moment où on se sent unique et en osmose avec cette nature, si belle, si proche de nous, si on prend le temps de la regarder en face et de partager avec elle...bon allez, je vais arrêter de vous emmener peut être dans une direction très subjective et personnelle, je pense profondément que cette confrontation à l'étrange, l'étranger, est une merveilleuse opportunité...avec le temps, on peut, si l'on veut, y trouver des réponses ou quoi qu'il en soit un ressenti. Un article de presse a retenu notre attention ces dernières semaines. En effet, le président de la république Carlos Alvarado a lancé un plan national comme objectif zéro émission polluante vers 2050. Une nouvelle fois le Costa Rica se démarque comme petit pays pacifique et respectueux de l'environnement...pour en savoir plus nous vous invitons à vous rendre à notre rubrique de notre site "Liens Utiles". Ce pays, ce petit bout de pays à l'autre bout du monde, cette année encore, par sa nature, son peuple est un bel exemple de solidarité et de respect pour l'environnement, mais encore pour combien de temps, d'un autre côté les villes explosent, les constructions s'étendent en périphérie recouvrant des espaces encore vierge, et le rythme de la vie moderne est devenu oppressant et stressant, le fossé entre riche et pauvre s'élargit également un peu plus chaque année...Heureusement le Costa Rica nous réserve des surprises inoubliables, donc pourquoi ne pas s'arrêter une minute et ne pas prendre le temps de méditer sur son temps et ce qui nous entoure, lâcher prise sur une destination unique et qui se justifie. Je vous invite également à découvrir un article récent sur le site du journal le Monde qui aborde le problème que rencontre les plantations de Cacaoyer, depuis longtemps oubliées de tous dans cette région du monde, une infime production bio subsiste depuis toujours et à tendance à se développer ces dernières années. Néanmoins, les prix bas de la culture intensive en Afrique du sud sont passés par là et ont déjà impactés le futur de ces productions bio au Costa Rica. Une fois de plus, il est question à travers cet évènement de s'interroger sur d'autres exploitations ( https://www.lemonde.fr/planete/). Là-dessus, bon voyage à tous pour cette année 2019 au Costa Rica. Gérald Hullin (Président et Fondateur de Costa Rica Voyages).